Autres lieux à voir

Un patrimoine  plus vaste important à l’actif de Santa Susanna. Nous vous invitons à le découvrir.

RETOURNER À LA LISTE

Bunker de la Guerre Civile

Le bunker de la Guerre Civile est situé sur la plage de « les Dunes » de Santa Susanna. Il faisait partie d’une ligne d’éléments de défense construits par les mairies républicaines de la région du Maresme pour surveiller le territoire et se défendre de l’aviation nationale dont les avions décollaient depuis Majorque pour bombarder Barcelone pendant la Guerre Civile espagnole (1936-1939).

Ce fort, construit le 6 octobre 1938 par les brigades est en béton armé bâti sur un socle en pierre. On accède à l’intérieur à travers un couloir qui possède une petite armoire sur la droite.

Le centre est surélevé pour recevoir l’emplacement de la mitrailleuse. Les parois d’observation tournées vers la côte barcelonaise sont équipées de deux meurtrières pour faire feu ou pour l’observation.

Le bunker servit à la population de Santa Susanna pour se mettre à l’abri des bombardements provenant tant d’attaques aériennes de l’aviation fasciste italienne, alliée de Franco, que d’éventuels débarquements franquistes. À partir d’août 1937, le long de la Côte du Maresme et dans le reste de l’État, le gouvernement de la République et l’Armée Populaire bâtirent d’importants ouvrages de défense fortifiés.

Santa Susanna, connue alors sous le nom de Montagut de Mar, possédait deux fortifications : une plus grande située stratégiquement près du lit du cours d’eau  (qui n’existe plus à ce jour en raison de l’érosion de la mer) et ce bunker situé sur la Plage de « les Dunes ».

À la fin de la Guerre Civile, au cours des années 40, l’armée maintint ces structures comme des observatoires de défense contre une possible invasion alliée. Pendant les années cinquante, ils devinrent le logement de familles d’immigrants qui arrivaient en Catalogne. Ils se sont ensuite peu à peu perdus dans l’oubli jusqu’en 2008 lorsque le département de Culture de la Mairie de Santa Susanna a récupéré le bunker comme un édifice historique.

Parmi les 50 bunkers qui se trouvent sur la Côte du Maresme, le bunker de Santa Susanna est le premier à avoir été déclaré Bien Culturel Local Mis en Valeur (BCIL). Une distinction qui a favorisé la restauration du fort fin 2008 avec des travaux de nettoyage, d’aménagement de l’espace et de consolidation de la structure. Le bunker de la Guerre Civile a été signalisé et documenté dans le but de le promouvoir en tant qu’édifice historique et touristique.

mapa